La pose d’une pièce de quincaillerie, une charnière par exemple, peut s’avérer difficile tant elle nécessite un bon degré de précision. Dans cet article, je vous propose de découvrir un petit outil bien pratique pour les visser précisément, avec rapidité et simplicité.


Oui donc je disais, la pose d’une charnière peut virer au cauchemar … bon ok j’exagère un peu.

Mais entre le centrage – qui doit être précis – , puis le vissage – qui ne doit pas perdre en précision -, on maximise les chances de se retrouver avec une charnière pas tout à fait à sa place.

Et si poser une seule charnière peut s’accommoder d’une précision de l’ordre du millimètre, la pose de deux charnières ou plus (qui en général s’ouvrent de concert) ne souffre guère l’imprécision.

Je ne vais pas décrire ici comment positionner une charnière, cela pourrait faire l’objet d’un article dédié tant les techniques sont diverses et variées.

 

Donc je pars du principe que votre charnière est bien positionnée, vient la phase tant redoutée (brrr!) du vissage. Et c’est là que l’imprécision vous guette, tapie dans l’ombre de votre perceuse !

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Visser directement sans pré trou : le positionnement de la vis est très imprécis et les fibres du bois risquent de l’entraîner à n’importe quel endroit, sauf celui où elle doit se trouver.
  • Faire un pré-trou à la perceuse : c’est beaucoup mieux, mais le forêt étant obligatoirement plus petit que l’orifice de la charnière, c’est son centrage qui est approximatif.

C’est là qu’intervient l’outil miracle : la mèche à centrer ! Elle est disponible en plusieurs tailles, bien utile selon la largeur des trous de vos pièces de quincaillerie.

Regardons-la en détail :IMG_20140625_20490

  1. La partie hexagonale qui vient s’enficher dans le mandrin de la perceuse.
  2. Le coulisseau, mobile et monté sur ressort.
  3. Le forêt
  4. La partie conique du coulisseau qui va venir centrer le perçage.

IMG_20140625_202621Très simple d’utilisation, il suffit de venir poser la partie biseautée dans l’orifice de votre pièce de quincaillerie (lui même biseauté) et le centrage se fera tout seul ! Ne reste alors plus qu’à appliquer un peu de pression sur la perceuse afin que la partie mobile (2) vienne s’escamoter et permettre ainsi au forêt (3) de pénétrer le bois.

Une fois le pré trou réalisé, ne reste plus qu’à visser … droit de préférence 🙂

Vous aurez alors le bonheur de ne pas voir votre charnière se décaler lors du vissage, comme c’est souvent le cas lorsque la tête de vis vient chercher sa place dans l’orifice auquel elle est destiné.

IMG_20140625_203334

Cet outil, qui sait rapidement se rendre indispensable, peut se trouver sur internet avec une recherche sur les mots suivants :

  • en français : mèche à centrer
  • en anglais : hinge drill bit

Oliv’

Pin It on Pinterest

Share This