La radio SYSRock BR10 de Festool

by | 23 Dec 2015

Festool a eu la gentillesse de me prêter, quelques semaines avant sa sortie commerciale, leur toute nouvelle radio bluetooth de chantier : la SYSRock BR10.

C’est un modèle de pré-production que j’ai eu entre les mains, mais Festool m’a assuré qu’il était similaire à celui proposé à la vente.


 

Présentation

Je vous fais grâce du déballage de la radio et du tour du propriétaire, passons directement à l’essentiel.

Festool SYSRock bluetooth

Sont inclus avec la radio :

  • Une sacoche en tissu
  • Un bloc d’alimentation
  • Un câble audio
  • Le manuel d’utilisation

Ne sont pas inclus :

  • La batterie aperçue dans l’article
  • La boule à facettes
  • La machine à fumée
  • Les 200 fêtards pour une soirée de malade au son de la SYSRock

Premières impressions

A la première prise en main, il y a deux choses qui viennent à l’esprit :

  • La compacité de la SYSRock :
    • Avec ses dimensions réduites (L 100 x H 150 x P 105 mm), elle trouvera aisément sa place sur un bout de plan de travail ou d’étagère. Pratique, peu importe l’espace disponible sur le chantier, il y en aura toujours suffisamment pour la SYSRock.
  • Son utilisation est intuitive :
    • C’est bien la première fois que j’utilise du matériel Festool sans regarder le manuel. Peu de boutons, pas de mystère quant à leur rôle : ils ont une, ou deux fonctions (pour trois d’entre eux).

Passées ces premières impressions, le design, les matières, les couleurs, le ressenti de solidité : c’est bien du Festool 🙂


Comment l’alimenter ?

Il y a deux façons d’alimenter électriquement la SYSRock : via l’adaptateur secteur fourni ou via une batterie Festool. Conformément à la vision “système” où certains outils s’utilisent de concert, la SYSRock est compatible avec la plupart des batteries de la marque.

Si vous n’avez pas la chance de disposer d’une batterie en surplus, le choix vous incombera d’en acheter une … ou d’utiliser le bloc secteur.

Dès lors, la radio perdra en liberté de placement, ce que l’argent économisé gagnera en liberté … de placement 😀

 

En mettant de côté cet aspect financier, il y a des avantages et des inconvénients dans les deux cas de figure. Les avantages de l’un devenant les inconvénients de l’autre.

 

Alimentation par adaptateur secteur

++ Compacité de la radio

++ Suspension de la radio via son crochet

– – La radio doit être proche d’une prise électrique

 

Alimentation par batterie

++ Nomadisme maximal

– – Embonpoint, causant un déséquilibre

– – Pas de suspension possible

 

Revenons sur ces deux points négatifs.

La batterie étant lourde, elle déporte fortement le centre de gravité de l’ensemble vers l’arrière.

En conséquence, si la batterie est au dessus du vide, la radio tombe à la renverse.

Festool SYSRock déséquilibrée

Heureusement, les designers ont bien fait les choses : la batterie est dans le prolongement des patins de la radio. Avec une surface d’appui suffisante (pour la radio et sa batterie), l’ensemble est bien stable.

Festool SYSRock vue pieds

En définitive, l’embonpoint causé par la batterie n’est pas un problème.

Et comme le disait ma maîtresse d’école : “Sois sage et tu auras embonpoint!”

 

La suspension.

De base, la radio est fournie avec un crochet escamotable, localisé sur la face arrière.

Festool SYSRock vue arrière

Une fois déplié, ce crochet est bien pratique pour suspendre la radio.

Festool SYSRock crochet

Sauf que la mise en place de la batterie nécessite le démontage du cache comportant le crochet.

Festool SYSRock crochet démonté

Entre batterie et crochet, il faut choisir.

Selon que vous soyez musicien ou mamie, le choix sera facile à faire…


La SYSRock est à présent alimentée, entrons dans le vif du sujet.

 

Impossible de passer à côté du bouton on/off, situé sur le dessus de la radio.

Festool SYSRock vue de dessus

Une pression courte pour allumer la radio, une pression longue pour l’éteindre. Intuitif.

Dès lors, le contrôle de la radio se fait par les boutons et l’écran LCD localisés en face avant.

Festool SYSRock panneau de commande éclairé

J’allais oublier un petit défaut: si la surface d’appui est un peu trop glissante, la radio aura tendance à reculer légèrement à chaque pression sur ses boutons.

 

Les sources

La radio s’allume sur la source sélectionnée avant sa précédente extinction. Et ça, c’est bien pensé ! Combien d’appareils audio ne le font pas …

Il y a trois sources sélectionnables : radio, entrée auxiliaire, bluetooth. Je vous laisse deviner par quel bouton la source est sélectionnable.

 

Radio

Une fois l’antenne dépliée, la SYSRock est prête à diffuser votre programme préféré.

Festool SYSRock allumée

Le tuner est RDS, ce qui permet de récupérer l’heure, ainsi que le nom de la station et la chanson en cours d’écoute … si ces informations sont diffusées. Toutes les stations de radio ne les diffusant pas.

La sélection de l’onde, se fait par pas de 0,1 MHz, grâce aux touches … je vous laisse deviner lesquelles. In-tui-tif !

Une fois votre station favorite trouvée, vous pouvez l’enregistrer dans l’une des quatre mémoires disponibles. Via un appui prolongé, classique.

A savoir que la SYSRock n’est pas compatible DAB (ou RNT : Radio Numérique Terrestre). Certains pays comme l’Angleterre sont en avance sur le sujet, mais la France est à la traîne. Ainsi, et à ce jour, l’absence de support du DAB ne me semble pas rédhibitoire.

 

Entrée auxiliaire

Elle est logiquement accessible en appuyant une fois sur “source” lorsque l’on écoute la radio.

Et elle est physiquement accessible sur le dessus de la radio, à côté du bouton on/off. L’entrée permet de raccorder un lecteur audio, grâce au câble fourni, mais ne permet pas son chargement.

Festool SYSRock entrée auxiliaire

Dommage qu’il n’y ait pas une connectique USB afin de le permettre.

 

Bluetooth

Un nouvel appui sur le bouton “source” et voilà la SYSRock prête à recevoir en bluetooth.

Après appairage avec votre lecteur préféré, la diffusion commence dès appui sur le bouton “2/play-pause” de la radio. La diffusion peut également être lancée depuis le lecteur.

A noter que l’appairage bluetooth est conservé à l’extinction de la SYSRock. Et que la lecture pourra reprendre rapidement dès allumage de celle-ci.

Si le diffuseur bluetooth est votre smartphone, les communications téléphoniques se feront via le micro et le haut-parleur de la radio. Peu importe que l’appel soit pris depuis le téléphone ou depuis la radio (bouton “1/décrocher”). D’un point de vue confidentialité, il faudra s’en rappeler avant de décrocher 😉


Qualité sonore ?

Autant la petite taille de la radio me laissait craindre le pire quant à ses capacités sonores, autant j’ai été rapidement rassuré, voire même surpris devant l’énergie qu’elle déploie.

Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à une qualité audiophile, et l’unique haut-parleur ne peut égaler une enceinte à 10000€. Mais là n’est pas l’objet de la comparaison, évidemment.

Pour l’usage qui lui est dévolu, la radio sait se faire entendre, sans pour autant miser sur des artifices sonores destinés généralement à camoufler de piètres qualités acoustiques. Oui, je fais allusion aux “boom boom effects” que l’on trouve souvent sur le matériel audio bas de gamme.

Point de cela avec la SYSRock, elle fait son travail correctement, sans en rajouter.

En poussant le volume, on se rend compte qu’elle a du coffre et que le signal sonore n’est pas déformé. Votre chanteur de rock préféré ne se transformera pas en arme sonore avec des morceaux de diva dedans. De quoi écouter de la musique en environnement bruyant, sans avoir l’impression de saigner des tympans.


Récapitulatif

Radio bluetooth compacte et au fonctionnement intuitif, qualité sonore très satisfaisante pour l’atelier, le chantier. Quelques petits défauts mais rien de rédhibitoire, elle saura se montrer, non pas indispensable, mais très appréciable lors des longues séances de bricolage.

A tel point que j’ai longuement hésité avant de la rendre à son propriétaire 🙂

 

@ bientôt

Oliv’

0 Comments

Leave a Reply

Oliv’ Wood Creations

Travail du bois et des matières.

Partage et DIY. Techniques, tests et réalisations.

© 2014-2016 Oliv’ Wood Creations

Pin It on Pinterest