La TS55 est une scie plongeante formidable. C’est peut-être même le produit Festool le plus plébiscité. Et de l’amateur éclairé au professionnel, elle fait l’unanimité.

Dans cet article, je ne vais pas m’étendre sur ses qualités, mais sur un point qui mérite que l’on y consacre un peu de temps : le système d’inclinaison de la lame. Ce dernier autorise des coupes en biseau de 0 à 45°. Et il a bien besoin d’être réglé !

Festool TS55 et son rail de guidage

Cet article pourra éventuellement s’appliquer à d’autres scies plongeantes dans le genre de la TS55. Je pense notamment à la TS75, et aux produits Bosch bleu, Ryobi, Kity.


Aussi cher que puisse être un outil, les réglages usine sont rarement parfaits et méritent d’être affinés. Et ma TS55 n’a pas dérogé à la règle. C’est sans doute le cas de la votre également.

Je m’en suis rendu compte après quelques découpes. C’est le genre de défaut qui ne saute pas aux yeux, mais qui ne pardonne pas dès que l’on veut assembler deux planches à angle droit : mes assemblages n’étaient pas d’équerre.

Le coupable ? L’angle d’inclinaison de la lame, mal calibré. Le fourbe !

 

Dans la notice fournie avec ma scie, il n’est pas spécifié de méthode permettant de calibrer l’angle d’inclinaison de la scie … peut-être que cette erreur a été réparée dans la notice de la dernière venue, la TS55 R ?

C’est tout de même surprenant, mais on peut se débrouiller sans, c’est l’essentiel.

Avant de commencer, voyons de quoi nous allons avoir besoin :

  • une TS55, forcément.
  • un rail de guidage
  • une planche relativement épaisse (18mm dans mon cas)
  • une surface de travail plane
  • une bonne équerre
  • des tournevis
  • une clef 6 pans, taille 2
  • une bière (optionnel)

Festool TS55 et rail de guidage


Le réglage va s’effectuer en deux temps :

  • Réglage de la coupe à angle droit (0°)
  • Réglage de la coupe à 45°

Il est important de réaliser ces étapes dans l’ordre, car une modification du réglage à 0° aura une incidence sur celui à 45°. Cela se comprend aisément lorsque l’on voit comment est construit le vernier.

Vernier Festool TS55

 

L’index vert, seule pièce réglable du système de rapporteur d’angle, pointe sur l’angle désiré. S’il est mal positionné, il indiquera un mauvais angle, peu importe sa position sur le vernier.


Commençons par le réglage de la coupe à 0°.

La méthode employée est simple à mettre en oeuvre. Ce qui est appréciable car elle permettra de vérifier régulièrement et facilement si le réglage est toujours bon. Je ne dis pas cela au hasard, j’ai constaté un mauvais équerrage quelques mois après avoir réglé ma scie.

Revenons à nos moutons : il suffit de se munir d’une planche de bonne épaisseur, et de … scier !

J’ai choisi une planche mélaminée, déjà parce que ça me fait moins mal au coeur de gaspiller ce type de planche plutôt qu’une en médium. Et ensuite parce que la pellicule blanche facilite la « lecture ». Je déconseille l’emploi de bois massif pour ce test, il faut que la planche ait une bonne planéité. Alors, à moins que votre planche sorte de la rabo/dégau …

J’ai repéré les faces de ma planche avec un H pour Hervé et un B pour Boris … à moins que ça ne soit pour Haut et Bas.

A présent il suffit de réaliser une coupe, la scie – réglée à angle droit – est guidée sur son rail.

Festool TS55 et rail de guidage

Une fois la coupe réalisée …

IMG_20140903_195502

… on retourne un des deux morceaux coupés, on le pousse contre l’autre …

IMG_20140903_195534

… et on vérifie si les traits de coupe sont jointifs. Ou s’ils laissent apparaître un jour en haut ou en bas.

Le retournement permet d’additionner les défauts de la coupe. Ce qui facilite sa lecture.

IMG_20140903_195632

Bon … dans mon cas le réglage est bon, il n’y a pas de jour dans les traits de coupe, ni en haut ni en bas. Mais c’est parce que j’ai calibré ma scie il y a quelques semaines à peine ^^

Si vous êtes dans le même cas de figure, aucune calibration n’est nécessaire pour la coupe à angle droit.

Sinon, il va falloir ajuster les vis de réglage qui jouent sur l’inclinaison de la scie quand cette dernière est à 0°.

Avant de les régler, penser à desserrer les deux molettes noire qui verrouillent l’inclinaison de la scie !

Ces vis sont accessibles par le dessus de la scie. Celle à l’avant de la machine, cerclée de rouge.

Vis de réglage Festool TS55

Celle à l’arrière, pointée par le crayon.

Vis de réglage Festool TS55

Vu de dessous. Dans les cercles rouge : les vis et leurs points d’appui.

Vis de réglage Festool TS55

On comprend bien qu’en fonction de la position des vis dans leur filetage, ça va influer sur l’inclinaison de la scie en sa position zéro.

Donc, si vous êtes dans le cas suivant …

89deg

… vous allez devoir visser (sens des aiguilles d’une montre).

Et si vous êtes dans l’autre cas …

92deg

… vous allez devoir dévisser (sens inverse des aiguilles d’une montre).

 

N’oubliez pas de visser/dévisser les deux vis de la même façon, sinon la scie sera en porte-à-faux sur ses appuis.

Un tour de vis apporte une correction d’1°. Pour une planche de 18mm d’épaisseur, un tour équivaut à 0.5mm d’écart entre les planches.

Donc en mesurant l’écart entre les planches, vous pouvez déduire l’angle à corriger. La correction se fait en tâtonnant : après réglage, il faudra répéter la procédure si nécessaire.

A titre d’exemple, j’ai eu besoin de trois tentatives pour arriver à un réglage très satisfaisant. N’essayez pas de sur-régler votre scie, il y aurait matière à y passer un temps fou pour un résultat guère plus convainquant.


Voilà, à présent votre scie fait enfin de belles coupes à angle droit.

Sauf que l’indicateur d’angle n’est plus vraiment à sa place …

Vernier Festool TS55

Il est temps de prendre un petit pari sur l’avenir : on va remettre l’indicateur vert sur le 0° et croiser les doigts pour que l’angle à 45° du vernier soit correct. S’il n’est pas correct, eh bien, on trouvera autre chose 😉

Le réglage se fait en desserrant la vis (cf. photo suivante), en positionnant l’indicateur en face du 0° et en resserrant la vis.

Réglage vernier Festool TS55

Voilà qui est mieux.

IMG_20140903_203157


Occupons-nous maintenant de la coupe à 45°

La méthode est assez similaire à la précédente.

Cette fois, on règle la scie sur un angle de 45° et on coupe.

Festool TS55 à 45°

Une fois les deux morceaux séparés …

IMG_20140903_201427

… on retourne celui de gauche.

IMG_20140903_201450

On fait tenir ça en l’air et on plaque une équerre sur l’angle formé.

Vérification coupe à 45°

Il n’y a pas de jour entre l’équerre et le montant vertical, c’est bon !

Vérification coupe à 45°

Coup de bol (ou pas ? ), le rapporteur d’angle est précis ! Tout au moins sur ma scie 😉


Si tel n’avait pas été le cas, il y a néanmoins une parade.

En effet, la TS55 est munie d’une butée pour l’angle à 45°. Sur le même principe que la butée pour l’angle à 0°, elle permet de bloquer la scie à 45° sans se soucier d’aligner le curseur sur le vernier. Par défaut cette butée n’est pas serrée et autorise un angle de 46 ou 47°.

On va avoir besoin de cette butée pour nous aider à trouver le bon angle à 45°.

Je pense qu’il est judicieux d’utiliser cette butée quoiqu’il arrive : c’est la garantie de régler rapidement et de manière reproductible l’angle à 45°.

 

La vis de réglage est au bout de la clef 6 pans de taille 2.

Festool TS55 réglage butée

Le principe est le suivant : on va serrer la vis de réglage de la butée afin que la scie ne puisse pas aller plus loin que la marque à 45°. De là, on interprète le jour observable entre l’équerre et l’angle des planches.

Par exemple, on voit ici que l’angle à 90° est trop serré.

Vérification coupe à 45°

C’est que la scie a coupé à 46 plutôt qu’à 45. On va donc resserrer la vis de butée afin de diminuer l’angle de coupe.

A l’inverse, si l’angle entre les planches avait été supérieur à 90°, il aurait fallu desserrer la vis de butée afin d’augmenter l’angle de coupe.

Une fois le nouveau réglage effectué, il faut procéder à une nouvelle coupe et vérifier à l’équerre si la situation s’est améliorée.

Reste à trouver le bon réglage par tâtonnement. Ne lésinez pas sur les essais, mais ne sur-réglez pas la scie non plus.


Une fois la butée réglée, les angles à 0° et 45° sont bons via leurs butées respectives.

En revanche, l’indicateur d’angle n’est précis que pour l’angle à 0° sachant qu’il a été réglé dans cette position. Mais comme il n’a pas permis une coupe à 45° précise … il ne sera pas précis sur les angles intermédiaires non plus !

Et là, le choix est cornélien : comment régler l’indicateur d’angle ? En fonction du 0° ou en fonction du 45° ? Comme aucune réponse n’est idéale, je serai partisan de couper la poire en deux : répartir le défaut en réglant l’indicateur « au milieu ».


N’hésitez pas à vérifier les réglages de votre scie de temps en temps, c’est rapide et ça peut vous faire économiser quelques planches 😉

 

@+

Oliv’

 

Pin It on Pinterest

Share This