Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC

par | 28 Avr 2017

Dans cet article, je vais vous parler de l’aspirateur Bosch GAS 35 M AFC, qui m’a été généreusement fourni par Bosch. En fin d’article, il sera opposé à son concurrent de chez Festool.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, laissez-moi vous parler de la poussière de bois, et ainsi, vous expliquer pourquoi mon choix s’est porté sur ce type d’aspirateur pour mon outillage électroportatif.

Si vous préférez accéder directement aux parties de l’article concernant l’aspirateur, le menu ci-dessous devrait vous faciliter la navigation 😉

Introduction

Les poussières de bois

Dans le travail du bois, il est un ennemi insidieux trop souvent négligé qu’il faut pourtant prendre (très) au sérieux : la poussière de bois.

Peu importe l’essence ou le type de bois (massif, contreplaqué, MDF, …), les poussières de bois sont nocives et sont classées agents CMR (Cancérogène, Mutagène, Reprotoxique).

Je vous propose un article de l’INRS qui expose bien la nécessité de prévenir les risques liés aux poussières de bois, ici.

Le danger vient moins de celles qui se voient, que de celles qui sont suffisamment fines pour n’être visibles que dans un rayon de lumière. Si légères qu’elles flottent de longues heures dans les airs avant de retomber. Si volatiles qu’un simple mouvement d’air suffit à les remettre en suspension. Pour peu que votre atelier jouxte votre domicile, soyez assuré qu’une simple ouverture de porte les verra vous rejoindre dans le salon.

C’est cette fine poussière qui est dangereuse, pas les gros copeaux. Elle vient se fixer durablement dans le système respiratoire, et occasionne tôt ou tard des maux dont on se passerait bien : asthme, rhinite, eczéma, cancers des cavités nasales et sinusiennes.

 

La réglementation

Les ateliers professionnels sont soumis à des règles contraignantes et strictes afin de protéger la santé des travailleurs du bois.

L’article R 4412-149 du code du travail impose que la concentration des poussières de bois dans l’atmosphère du lieu de travail ne dépasse pas la VLEP (Valeur Limite d’Exposition Professionnelle) de 1mg/m3 d’air. Valeur mesurée sur une période de huit heures. Dans ce cas, l’utilisation d’un aspirateur homologué classe M, conforme à la norme de classification EN 60335-2-69, est obligatoire (nous reviendrons un peu plus tard sur les classes d’aspiration).

La réglementation est stricte, et c’est tant mieux.

Les professionnels sont bien protégés (au moins en théorie) mais aucune réglementation ne vient encadrer les ateliers amateurs où chacun est libre de gérer la poussière comme il l’entend. Si cette absence de réglementation est appréciable d’un point de vue des libertés individuelles, il faut avouer que la plupart des ateliers amateurs sont pas ou peu équipés pour traiter les poussières convenablement.

 

Sus à la poussière

N’allez pas croire qu’un coup de balai régulier soit suffisant, loin de là. C’est même une habitude à oublier, car toute action susceptible de remettre des poussières en suspension est à proscrire.

La poussière est à chasser de manière méthodique. L’idéal est de la capter avant qu’elle ne pollue l’atmosphère, soit au moment où elle est générée.

C’est malheureusement la solution la plus coûteuse. Indépendamment de l’aspirateur en lui-même, il faut que l’électroportatif soit prévu pour y raccorder une aspiration et que l’évacuation des poussières soit bien étudiée. Avec ce seul critère, tout l’électroportatif bas de gamme est éliminé. Ainsi, au coût de l’aspirateur, il faut prévoir le coût d’une montée en gamme de l’équipement électroportatif.

La fausse bonne idée serait de se passer d’aspiration lors de l’usinage et de « compenser » en s’équipant d’un masque respiratoire. Certes, les voies respiratoires seront protégées … mais uniquement le temps où le masque sera porté. Souvenez-vous, la poussière la plus dangereuse est la plus fine, celle qui reste en suspension des heures. Dès le retrait du masque, vous allez en respirer des quantités importantes.

Alors oui, un outil électroportatif où l’évacuation des poussières a été bien pensé coûte cher. Un aspirateur performant aussi. Mais nous sommes d’accord, la santé n’a pas de prix.

Un dernier argument pour la route : un environnement poussiéreux va détériorer prématurément les outils électrique. La poussière s’insinue partout : dans les roulements, les coulisses, les moteurs, …

Les classes d’aspiration

Dans le paragraphe précédent, j’ai insisté sur le mot « performant », car tous les aspirateurs d’atelier ne se valent pas.

Afin de hiérarchiser les performances des aspirateurs, il existe trois classes d’aspiration :

  • Classe L : risque faible, poussière > 1 mg/m3
Exemple : poussières domestiques, enduit de plâtre
  • Classe M : risque moyen, poussière > 0,1 mg/m3
Exemple : poussières de bois ou de métal
  • Classe H : risque important, toutes poussières < 0,1 mg/m3, y compris cancérigènes et pathogènes
Exemple : amiante, essence de plomb

 

La poussière de bois nécessite l’utilisation d’un aspirateur de classe M pour l’atelier. Et un aspirateur de classe L est suffisant pour une utilisation sur chantier.

La classe M étant stricte, les aspirateurs répondant à ses critères sont plus chers que les aspirateurs de classe L. Eux-mêmes plus chers que les aspirateurs n’appartenant à aucune classe.

Tout comme pour l’électroportatif, méfiez-vous des aspirateurs très abordables. Il y a fort à parier qu’ils ne soient pas classés !

Vous imaginez bien ce qu’il se passe avec un aspirateur à la piètre capacité de filtration : il va retenir les plus grosses poussières et propulser les plus fines dans tout l’atelier ! Ce qui est tout sauf le but recherché.

 Le décor étant planté, passons à présent au sujet de cet article, l’aspirateur Bosch GAS 35 M AFC

 

L’aspirateur Bosch GAS 35 M AFC

Le Bosch GAS 35 M AFC est un aspirateur eau et poussière avec système automatique de nettoyage du filtre (AFC).

C’est le haut de gamme des aspirateurs Bosch professional.

 

Caractéristiques principales

Vous pouvez retrouver les caractéristiques détaillées sur le site du fabricant, voici les principales:

  • Puissance max : 1380W
  • Classe d’aspiration : M
  • Contenance brute de la cuve : 35 L
  • Contenance nette de la cuve : 23 L
  • Débit volumique max : 74 L/sec
  • Dépression max : 254 mbar

 

De ces caractéristiques techniques, il apparaît que le nom commercial du produit est basé sur la contenance brute de la cuve. Or, c’est la contenance nette qui nous intéresse : 23 L.

Ne vous faites pas avoir par les chiffres, ce produit ne concurrence pas la gamme CTM36 de Festool, mais bien la gamme CTM26.

 

Déballage

L’aspirateur prend place dans un gros carton bien solide.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - carton

Un bon point pour les accessoires fournis qui sont nombreux, cela contraste positivement avec les pratiques de Festool où tout est en option.  

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - accessoires

Certains ont un usage limpide.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - accessoires

Pour d’autres, c’est plus énigmatique.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - accessoires

Je vous rassure, tout devient clair à la lecture du mode d’emploi.

Cet accessoire vient se clipser de part et d’autre de l’aspirateur et a pour but de maintenir le tuyau d’aspiration.

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-tuyau-enroule

A propos du tuyau, il est long.

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-tuyau

Le câble électrique également, ce qui est très appréciable.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC

La brosse sert à aspirer les poussières. Ou les liquides en changeant ses lèvres à poils par les grises en plastique.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - brosse

 

Tableau de bord

Voici les sélecteurs permettant d’agir sur l’aspirateur.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - selecteurs

Le sélecteur de gauche sert à sélectionner le diamètre du tuyau d’aspiration. Celui livré avec l’aspirateur a un diamètre de 35mm.

Le sélecteur de droite sert à régler la puissance d’aspiration. Juste en dessous, nous trouvons le voyant de l’AFC ainsi que le bouton pour le déconnecter.

En position « 0 », le sélecteur rouge sert à éteindre complètement l’aspirateur. En position « 1 », l’aspirateur se met en route. En position « 1+ », l’aspirateur est en mode démarrage automatique, couplé à la prise électrique présente juste en dessous. A noter que dans cette position, le voyant de l’AFC s’allume. Il conviendra donc de repasser le sélecteur en position « 0 » après utilisation de l’aspirateur pour éteindre le voyant.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - selecteurs

 

AFC, filtre, sac et questionnement

Voyons à présent comment est bâti le système de filtration de cet aspirateur.

AFC (Automatic Filter Cleaning)

Il s’agit d’un système automatique de décolmatage du filtre. La classe M requiert ce genre de dispositif.

Concrètement, toutes les quinze secondes le filtre va être automatiquement secoué à trois reprises afin d’être décolmaté. La première fois que l’AFC se déclenche, c’est le sursaut assuré car l’opération est plutôt bruyante. Pour vous donner un ordre d’idée, imaginez-vous un samedi matin confortablement installé dans le canapé, au calme, lorsque le facteur frappe énergiquement à la porte. On s’y fait rapidement (à l’AFC, pas au facteur).

A l’extinction de l’aspirateur, l’AFC se déclenche un peu plus longuement (quatre ou cinq secondes). Le bruit est assez curieux, on dirait un cheval qui soupire : véridique.

Entre le facteur et le cheval, voilà de quoi rompre la solitude dans l’atelier 😉

Point négatif de ces manifestations auditives ? Si vous vous filmez en train de bricoler, il faudra penser à retravailler la piste sonore pour tenir compte de l’AFC.

 

Filtre

Le filtre se situe entre la cuve et le moteur (logique !). Son but est de retenir les poussières, autant pour préserver le moteur que les voies respiratoires.

Il est visible en ouvrant l’aspirateur grâce aux poignées rouges placées de chaque coté de son corps.

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-3

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-4

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-5

En revanche, le filtre ne s’extrait pas par là, mais par le haut du bloc moteur.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - filtre

Voici le filtre. Le caoutchouc orange fait étanchéité afin que l’air soit contraint de passer par les lamelles de filtration.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - filtre

Malgré l’AFC, le filtre finira inévitablement par se colmater. Le manuel d’utilisation préconise de le changer et déconseille de le nettoyer. Forcément, c’est un manque à gagner pour la marque.

Mais le filtre se nettoie assez facilement. D’abord en l’aspirant : pour cela il faut un second aspirateur classe M. Ensuite (ou sinon) à l’air comprimé, en le soufflant dans le bon sens. A savoir de la face coté moteur vers la face coté cuve. Cette opération doit obligatoirement se faire en extérieur et en se protégeant les voies respiratoires. Car les poussières rejetées sont les plus fines, celles que le sac n’a pas su retenir, donc les plus nocives.

Si vous ne pouvez pas nettoyer le filtre en extérieur, je vous conseille fortement de le remplacer. Remplacez le aussi après deux ou trois nettoyages à l’air comprimé.

Le filtre porte la référence 2607432034.

 

Sac

Le plus troublant avec cet aspirateur concerne son sac. Habitué aux sacs d’aspirateur en tissu, j’ai été surpris de trouver un simple sac plastique à fermeture par scotch.

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-sac

Premier constat : le rôle de ce sac n’est pas d’effectuer une première filtration, uniquement de collecter les matières aspirées. Compte tenu de son rôle limité et du fait qu’il soit peu pratique à mettre en place et à retirer, je ne m’en suis jamais servi.

Second constat découlant directement du premier : le filtre va assurer tout seul la filtration de l’air aspiré. Le rôle et l’importance cruciale du dispositif AFC m’apparaissent : éviter un colmatage rapide du filtre à air et prolonger sa durée de vie.

L’AFC est déconnectable. Pour la raison évoquée ci-dessus, il vaut mieux s’abstenir de le déconnecter. Sauf cas bien précis, comme pour l’aspiration de liquides.

 

Suite à ces constats, et parce que la notice n’impose pas d’utiliser un sac en tissu … j’ai utilisé l’aspirateur sans sac.

Et ce fut une très mauvaise idée !

En effet, l’aspiration sans sac conduit (très) rapidement au colmatage du filtre à air. Et ceci, malgré la présence de l’AFC. Vous savez que le filtre commence à être colmaté lorsque l’aspirateur se met à bipper. C’est le signe que le débit d’air n’est plus suffisant pour répondre aux spécifications d’une aspiration de classe M.

Voyez l’état du filtre après quelques jours d’utilisation sans sac.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - filtre encrassé

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - filtre encrassé

Je ne comprends pas pourquoi la notice n’est pas explicite sur ce point, mais cet aspirateur doit impérativement être utilisé avec un sac. Il en existe deux références :

  • Ref. 2607432035 : 5 sacs en papier, prix constaté : environ 22€
  • Ref. 2607432037 : 5 sacs en tissu, prix constaté : environ 42€

 

La différence de prix est importante, mais les sacs en papier ont une fâcheuse tendance à se déchirer lorsqu’on les retire. Il n’y à pas ce problème avec les sacs en tissu, ce qui permet de les vider (en se protégeant les voies respiratoires) et de les réutiliser deux ou trois fois. J’imagine que Bosch ne cautionne pas cette astuce, mais cela ne pose pas de problème et c’est plus écologique/économique.

Ces sacs tissu sont de bonne facture, en revanche leur volume me semble assez faible.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - sac tissu

 

Impression confirmée en les comparant aux sacs Festool, ils sont nettement plus petits.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - sacs

Leur mise en place est tout à fait classique.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - sac tissu

 

Questionnement

Arrivé à ce stade, il y a quelque chose que je ne comprends pas.

Si vous avez fait attention aux caractéristiques des sacs et du filtre, vous aurez remarqué qu’ils sont également compatibles avec les aspirateurs de classe L de la marque (la série GAS 35 L). Qui peut le plus, peut le moins. Certes.

Il est également dans l’intérêt du constructeur de réduire le nombres de consommables proposés.

Mais alors … peut-on en déduire que le GAS 35 M AFC est similaire (en terme de capacité de filtration) au GAS 35 L AFC ? Il y a tout de même 100 € d’écart entre les deux, pour des différences qui ne sautent pas aux yeux : les caractéristiques techniques étant similaires.

D’après mes recherches, la différence entre le GAS 35 M et le GAS 35 L se situe dans l’électronique. Le M vérifiant le débit d’air qui doit être supérieur ou égal à une valeur minimale (obligation de la classe M). Le L ne vérifie pas le débit d’air.

Un professionnel devra acheter le M pour être en conformité avec la réglementation, mais pour un particulier la question se pose.

Si une personne de chez Bosch lit cet article et a une précision à apporter sur ce point, je le modifierai en conséquence.

 

Suite à cette « découverte », je me suis demandé s’il en était de même chez Festool ? Et … oui ! Les sacs et filtres des CTL et CTM sont les mêmes.

 

Derniers préparatifs

Une fois le sac en place, il reste à raccorder le tuyau d’aspiration. Coté aspirateur, ce dernier est muni d’un ergot.

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-embout-1

Un quart de tour vers la droite le verrouille fermement à l’aspirateur.

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-embout-2

De l’autre coté du tuyau, l’embout s’adapte parfaitement à l’électroportatif Festool.

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-embout-3

Pour aspirer le sol, il faut ôter l’extrémité de l’embout en appuyant sur les ergots rouge.

Aspirateur-Bosch-GAS-35-M-AFC-embout-4

Et clipser l’embout dédié à cet usage.

 

A l’utilisation

Il n’y a pas grand chose à en dire, ce qui est une bonne nouvelle : l’aspirateur accomplit très bien son travail. Le volume sonore est correct, la sonorité n’est pas agressive comme on peut parfois le constater sur certains aspirateurs. Enfin, hormis l’AFC, mais on s’y habitue rapidement 🙂

Pour utiliser depuis plusieurs d’années un CTL 26 E de chez Festool, je n’ai pas constaté de différence en terme de qualité d’aspiration. Ce qui est très positif, car le CTL 26 E est vraiment un excellent aspirateur.

Je n’ai pas sur le GAS 35 M AFC le recul d’utilisation que j’ai sur le CTL 26 E, mais Bosch (pro) garantissant ses produits 3 ans, je ne suis pas inquiet. 

Le GAS 35 M AFC n’est toutefois pas exempt de (petits) défauts.

 

Ses petits défauts

Ils ne sont pas rédhibitoires me concernant. Je vous laisse juger s’ils peuvent l’être pour vous.

L’absence de sac

C’est une économie de bouts de chandelle, Bosch pourrait fournir un sac avec l’aspirateur. Ne serait-ce que pour inciter les clients à ne pas l’utiliser sans sac.

En outre, les sacs sont relativement petits, ce qui nécessite de les vider (ou remplacer) régulièrement. Plus souvent que sur un Festool en tout cas.

Les roulettes avant

De petit diamètre, elles butent sur les petits obstacles pouvant joncher le sol de l’atelier. A savoir qu’elles ne savent pas « enjamber » le cordon électrique de l’aspirateur.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - roulette

Le frein

Une des deux roulettes avant est équipée d’un frein. Ce dernier n’est pas pratique à enclencher et à relâcher. De plus, il ne respire pas la robustesse.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC - frein

Le voyant de l’AFC

Je trouve dommage qu’il reste allumé si l’aspirateur est laissé en démarrage automatique. Car on ne pense pas forcément à éteindre complètement l’aspirateur en fin de journée.

L’absence de seconde prise électrique

Pour y avoir goûté sur le CTL 26, la présence d’une seconde prise (pilotée ou non) est un vrai plus. Notamment sur chantier où elle permet de connecter une lampe, un autre outil électrique. Dommage que le Bosch GAS 35 M AFC n’en soit pas pourvu.

La brosse

La brosse pour l’aspiration des sols est assez bas de gamme. Son déplacement manque de fluidité, elle est moins confortable que la brosse Festool.

Le match : Bosch GAS 35 M AFC vs. Festool CTM 26 E AC

Vous l’attendiez, le voici ! Bon ok, je l’ai lancé dans le chapitre précédent.

Aspirateur Bosch GAS 35 M AFC versus Festool

Chez Festool, le concurrent direct est le Cleantec CTM 26 E AC avec décolmatage automatique.

Soyons clair, je ne connais pas cet aspirateur. Mais je connais très bien le CTL 26 E qui ne diffère que par sa classe d’aspiration et l’absence de décolmatage automatique. Ces deux aspirateurs étant très proches, je n’ai aucun scrupule à me fier à mon expérience du second pour vous parler du premier. 

Les caractéristiques techniques sont proches de celles du Bosch : à l’usage, je ne saurais pas désigner un vainqueur.

Le Festool n’a pas les défauts dont j’ai parlé plus tôt et il apporte les avantages de la vision « système » du constructeur. Par exemple, le tuyau d’aspiration avec cordon électrique intégré, ici. Il propose également une gamme d’accessoires très étendue, qui peuvent s’avérer utile sur chantier ou dans l’atelier.

Mais est-ce que cela suffit à désigner le CTM 26 E AC comme vainqueur ?

Comparons les tarifs (au 15/04/2017) :

  • Bosch GAS 35 M AFC : 619€ HT (prix conseillé)
  • Festool CTM 26 E AC : 852€ HT (prix conseillé)

233 € HT d’écart. Auquel il faut ajouter les 83€ HT du kit de nettoyage professionnel pour que le Festool ait les mêmes accessoires que le Bosch.

Ce qui fait une différence de prix de 316€ HT en faveur du Bosch. Formulé différemment : le Festool est 50% plus cher que le Bosch.

Comme d’habitude chez Festool, les tarifs sont élitistes. La qualité est incontestable, l’efficacité également.

Mais le Bosch ne démérite pas. Je trouve que cette grande différence de prix gomme ses petits défauts.

Alors à la question : « Lequel des deux achèterai-je ? », je réponds sans hésiter : le Bosch.


@ bientôt

Oliv’

 

0 commentaires

Oliv’ Wood Creations

Travail du bois et des matières.

Partage et DIY. Techniques, tests et réalisations.

© 2014-2016 Oliv’ Wood Creations

Pin It on Pinterest

Share This